AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Utiliser les effets dans le mix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
keufran
Rakoon Techniquement Vivant
Rakoon Techniquement Vivant


Masculin Number of posts : 39
Age : 34
Localisation : Paris
Mon Style musical : Hip-Hop
Loisirs : Beatmaking
Registration date : 10/02/2009

MessageSujet: Utiliser les effets dans le mix   Mer 20 Mai - 7:50

EDIT DE KEUFRAN :
Voila quelques conseils d'un ingé son !

Bonne lecture c'est passionnant !




Utiliser les effets dans le mix

titre original: 20 TIPS ON... Using Effects In The Mix
Published in SOS July 1999
Printer friendly version Technique : Effects/Processing
(traduit de l'anglais US par François Barvec)

La manière dont vous usez des processeurs d'effets peut construire ou détruire un mix. Paul White vous donne 20 trucs pratiques afin de vous aider.

Le processus d'enregistrement peut être amusant, mais pour moi, la partie la plus intéressante est celle du mixage. C'est à cette étape que les processeurs d'effets, les traitements dynamiques peuvent être utilisés de manière à transformer un simple enregistrement en une production majeure -- Il est aussi facile d'exagérer les choses et de corrompre le résultat final. Ce mois-ci, je vais indiquer 20 trucs, faciles à retenir, qui vous permettront de mieux contrôler l'emploi des effets. Ainsi, sans davantage de discussion et sans ordre d'importance particulière:

1. La réverb crée l'illusion de l'espace, en faisant celà, elle "salit" aussi la localisation stéréophonique de la source sonore originale que l'on rencontre habituellement dans la réalité. Si vous voulez maintenir un placement stéréo spécifique pour un ou plusieurs son(s) dans un mix, considérez la possibilité d'utiliser une reverb mono que vous pourriez placer avec le panoramique à la même position que le son d'origine.

2. La reverb est très utile pour rendre le son d'une prise voix plus musicale et pour lui donner plus d'assise dans le reste du mix, par contre, en mettre de trop donnera l'impression que les voix sont en retrait alors que c'est ce que l'on veut éviter généralement. L'expérimentation sur des valeurs de pré-délay de 60-100ms peut aider à contrer ce problème, essayer un patch de reverb comportant beaucoup de réflexions premières peut aider à renforcer le son "sec". vous pouvez apprendre beaucoup de l'écoute de différents enregistrements en tentant d'analyser la quantité, le type de reverb utilisée. Souvent, c'est souvent moins que ce que vous pensez.

3. Les reverbs brillantes peuvent flatter des voix, mais peuvent exagérer la sibilance. Vous pouvez tenter de corriger ce problème avec un dé-esseur, ceci avant d'appliquer la signal à la reverb.

4. La reverb est probablement l'effet le plus important dans un studio, de ce fait, ne vous compromettez pas en achetant un plug-in de reverb de basse qualité simplement parce que vous êtes limités en cpu. Utilisez plutôt un bon processeur de reverb extérieur si vous en avez un, sinon, choisissez un plug-in plus puissant pour traiter la piste de voix dans un premier temps. Ceci implique le traitement off-line ou un bouncing temps-réel de manière indépendante.

5. Les voix exigent presque toujours de la compression mais plutôt que d'appliquer toute la compression au moment de la prise, utilisez le minimum de compression possible, juste ce dont vous avez besoin, par la suite, vous pourrez appliquez une compression suplémentaire au moment du mix. Ce processus en 2 étapes vous évite un enregistrement sur-compressé, permettant ainsi d'égaliser le niveau du signal de manière plus souple.

6. Les compresseurs apportent du bruit audible quand ils travaillent à bas niveau, aussi, essayez de "gater" le signal avant la compression lorsque vous mixez. De cette façon, n'utilisez pas plus de compression qu'il n'en faut ou le rapport signal/bruit pourra être compromis non nécessairement. Cependant, il est habituellement imprudent de "gater" à l'entrée du compresseur durant une prise pour les raisons expliquées au point 7.

7. Evitez de "gater" pendant une prise autant que possible, une noise gate mal réglée ruinera complètement une prise a priori excellente de par un hachage des portions audio se trouvant à faible niveau. A la place, "gatez" durant le mix, vous avez alors la chance de remettre les paramètres à zéro et d'essayer encore si celà ne travaille pas de façon satidfaisante. Un bénéfice supplémentaire de cette approche est que le bruit, les interférences et la repisse accumulés durant l'enregistrement seront "gatés".

8. Appliquez toujours une noise gate avant la reverb si vous le pouvez, appliquée après, elle hachera aisément la queue de reverb. De plus, si vous ajoutez une reverb ou un écho après la noise gate, le moindre artefact généré par cette dernière pourra être cachée par le "decay" de la reverb ou de l'écho. Tout bruit ajouté par la reverb devrait être négligeable, prouvant ainsi que vous avez attaché une attention particulière aux réglages de gains et de niveaux pendant l'ajustement de l'effet.

9. Ne réglez pas toujours votre noise gate de façon à atténuer entièrement le signal lors de sa fermeture. Dans quelques situations, celà sonnera plus naturellement si le son d'arrière-plan, à faible niveau, est encore audible; en travaillant avec une batterie, vous trouverez que la noise gate ouvre plus vite si le contrôle "range" se situe vers 12dB plutôt qu'au maximimum.

10. Les unités de réduction de bruit, (celles qui travaillent par l'application d'un passe-bas contrôlé) peuvent être très utiles en réduisant le niveau de souffle audible sur un signal ne comportant pas de plages de silence propices à l'utilisation de porte de bruit ou d'expanseur (expander). Cependant, faites de constantes comparaisons pour vous assurer qu'il n'y a pas de pertes évidentes dans l'extrême-haut quand l'unité agit. S'il y en a, diminuez le seuil (threshold) légèrement jusqu'à obtenir un compromis acceptable entre la perte d'extrême-haut durant les passages doux et le souffle perceptible. Comme avec les portes, appliquer une reverb après un filtrage dynamique peut aider à camoufler quelques effets non-voulus aussi bien qu'à sauver la queue de la reverb d'une troncature.

11. N'ajoutez pas de longues reverbs à des sons graves à moins que vous n'ayez des raisons artistiques sérieuses de le faire car, généralement, celà tend à rendre boueux le bas du mix. Si vous avez besoin d'ajouter de l'espace à une grosse caisse, essayez un programme "ambience" plutôt court ou une reverb "gatée" en tant qu'alternative. Si vous êtes dans la position où vous avez besoin d'appliquer de la reverb à un mix de batterie, limitez l'envoi de grave vers l'unité pour un son plus clair.

12. Le chorus est un effet utile pour créer une illusion d'espace et de mouvement mais il tend aussi à pousser le son au fond du mix, plus encore qu'avec la reverb. Si vous avez besoin d'un son avec chorus mais se dégageant facilement du mix, essayez de paner une version brute vers un côté et une version avec chorus de l'autre ou assurez-vous que l'arrangement du titre laisse de l'espace au son avec chorus!

14. L'égalisation est souvent utilisée en tant qu'alternative pour obtenir un bon son au départ mais le résultat estrarement aussi satisfaisant que lorsqu'on opère proprement. Néanmoins, dans les cas où une égalisation est nécessaire, le fait de chercher à atténuer certaines fréquences plutôt que d'autres rélultera
généralement à un son plus naturel, spécialement sur les vois et les instruments acoustiques. Ceci est spécialement vrai pour les égaliseurs de console, les paramétriques de début de gamme du fait qu'ils présentent un son "nasal", déphasé lorsqu'ils boostent des sons médiums.

15. Les sons peuvent souvent trouver une meilleure assise dans un mix quand on tente de les "encadrer", avec l'emploi de passe-haut et de passe-bas en l'occurence, on restreint leur contenu spectral. Hélas, beaucoup de consoles n'ont pas les filtres à courbe bien raide nécessaires, néanmoins, les filtres disponibles sur beaucoup de portes sont souvent idéaux pour ce rôle. Laissez simplement la porte en mode écoute, utilisez les filtres pour rogner les fréquences désirées. Les guitares acoustiques rendent souvent mieux dans un mix quand on enlève du grave de cette manière, l'aigu quant à lui est laissé tel quel.

16. Lors du mixage, essayez de le faire sonner le plus droit possible avant de commencer à ajouter des effets. Un fois que c'est fait, ajoutez si besoin la compression additionnelle sur les voix, ajoutez aussi juste assez de reverb pour les asseoir confortablement par rapport à la musique. Quand vous êtes satisfait de la balance, du timbre général, ajouter des effets en tant que tels devrait être plus aisé. Rappelez-vous que, dans la plupart des cas, les effets ne sont là que pour ajouter une touche finale -- Ils ne rattraperont jamais une mauvaise balance, de mauvaises prises.

17. Encore sur le sujet des effets dans le mix, ne soyez pas tenté de cacher une prise moyennee par l'emploi d'effets, celà ne marche jamais -- Prenez ce conseil d'une personne qui a essayé tous les moyens possibles et envisageables à un moment ou l'autre! Cependant, merci au merveilles de la technologie moderne, un défaut de tonalité dans une prise de chant peut être magiquement rattrapé par l'emploi d'un processeur de correction de tonalité tels que le logiciel Autotune de chez Antares, l'ATR1...

18. Il est facile, avec des embellisseurs (enhancers), de travailler sur des signaux complexes tels que des mixages complets comme il est aussi tentant d'aller très loin, trop loin. Utilisez fréquemment le by-pass pour bien percevoir les changements radicaux intervenus sur le son, de même, si vous voulez ajouter encore un peu d'extrême-aigu par exemple, contrôlez le bas pour bien vérifier si il a, lui aussi, besoin d'être remonté pour garder une bonne balance pour le mix final.

19. Souvent, il est mieux d'embellir quelques éléments dans un mix en vue de les faire ressortir. La manière manière de faire celà est de connecter l'embellisseur aux points d'insertion de deux groupes jumelés (1/2, 3/4...), ensuite, envoyez tous les sons concernés vers ces groupes. Ecoutez particulièrement les voix car cet effet a tendance à exagérer les problèmes de sibilance.

20. Les traitements prévus pour augmenter la largeur stéréophonique (autres que le coup du signal hors-phase que l'on renvoie au canal opposé dans le mix...) peuvent avoir des effets néfastes quant à la compatibilité mono. Utilisez le bouton mono pour vérifier que votre mix ne subit alors pas trop de pertes, c'est un paramètre très important lors de retransmissions à la radio ou à la TV par exemple. Essayez de voir si la balance subjective ou le timbre ne change pas de manière inacceptable. Si c'est le cas, alors, utilisez moins d'expansion stéréo ou alors laissez les éléments principaux du mix tels quels et n'utilisez l'élargissement que pour des sons secondaires tels que des percussions intermittentes, des effets sonores...


Dernière édition par keufran le Mer 20 Mai - 11:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Ermac
Rakoon Techniquement Vivant
Rakoon Techniquement Vivant


Masculin Number of posts : 98
Age : 34
Localisation : Nancy, France
Mon Style musical : Electro-house, Progressive-house, N'importequoi-house...
Loisirs : création musicale
Registration date : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Mer 20 Mai - 10:45

MENSONGE, MENSONGE !!! Tout ça n'est que désinformation et tentative de sabotage du mix des autres, c'est une conspiration !!! Traitrise, infamie, et... ouai bon OK, j'arrête mes conneries. Alors effectivement j'ai lu tout ça avec grand intérêt, ça résume pas mal de petits pièges à éviter. En plus, je trouve hyper intelligente sa façon de décrire les boulettes à ne pas faire, il invite toujours au compromis au lieu de bêtement faire un tableau de ce qui est le bien ou le maaaal : il ne dit pas "ne le faites surtout pas", il dit "si vous le faites, essayez de limiter la casse". Bref, merci beaucoup pour ce post, des petits rappels à l'ordre qui font toujours du bien ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/djermac
keufran
Rakoon Techniquement Vivant
Rakoon Techniquement Vivant


Masculin Number of posts : 39
Age : 34
Localisation : Paris
Mon Style musical : Hip-Hop
Loisirs : Beatmaking
Registration date : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Mer 20 Mai - 11:11

Je viens de calculer qu'il manque le treizième conseil !
J'ai beau chercher je trouve pas !

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Ermac
Rakoon Techniquement Vivant
Rakoon Techniquement Vivant


Masculin Number of posts : 98
Age : 34
Localisation : Nancy, France
Mon Style musical : Electro-house, Progressive-house, N'importequoi-house...
Loisirs : création musicale
Registration date : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Mer 20 Mai - 11:13

Aaaah comme par hasard, le n°13 !!! Malédiction, je vous l'avais bien dit !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/djermac
R-Kan
Rakoon Squatteur Semi-Pro
Rakoon Squatteur Semi-Pro


Masculin Number of posts : 168
Age : 28
Localisation : Lausanne - Vaud - CH
Mon Style musical : House, Electrohouse, Techouse, Dance
Loisirs : MAO
Registration date : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Mer 20 Mai - 15:31

sans vouloir faire le noob, 4a veut dire quoi "gater" car y as que ce mots la qui ressort tout le long presque), et pour le n° 13 c'est vrai qu'il as du disparaitre XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/rkanelectro
Ermac
Rakoon Techniquement Vivant
Rakoon Techniquement Vivant


Masculin Number of posts : 98
Age : 34
Localisation : Nancy, France
Mon Style musical : Electro-house, Progressive-house, N'importequoi-house...
Loisirs : création musicale
Registration date : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Mer 20 Mai - 15:45

Gate c'est une porte.

Le noise gate, c'est ce gentil petit plugin qui coupe le son quand on est en dessous d'un certain volume. On s'en sert par exemple sur des voix, comme ça dès que le mec ne cause plus le son se coupe totalement et le bruit de fond disparait avec. Quand il dit "évitez de gater" il veut donc dire "éviter d'insérer ce charmant plugin qui coupe le son quand le volume attendu n'est plus là". Le problème de cet effet c'est qu'il est idiot, il ne se fie qu'aux volumes, donc si une note d'instrument ou de voix est très longue mais très faible à la fin, le noise gate s'en fichera de savoir si c'est la fin de la note ou non, il coupera si tu es en dessous du volume déterminé. Il peut donc couper accidentellement des résonances et des bouts de mots, c'est pour ça qu'il dit qu'il vaut mieux l'éviter à la prise de son, on risque d'en perdre des morceaux.

Pour une réverb avec gater, il faut comprendre "noise gate", en d'autres termes elle s'arrête brutalement car elle est interceptée par un noise gate. Effet très utilisé dans les années 80, surtout sur les caisses claires. C'est facile à repérer, tu entends une grosse réverb qui s'arrête net. Wink

Et donc ça explique justement pourquoi il dit de toujours mettre son noise gate avant la réverb, sinon ton noise gate tranchera ta réverb toutes les deux secondes quand elle sera trop faible. Quand on le tente concrètement ça paraît évident, mais on peut faire l'erreur sans y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/djermac
stonewillis
MODO
MODO


Masculin Number of posts : 1190
Age : 39
Localisation : Annecy France
Mon Style musical : House
Loisirs : Music & cars
Registration date : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Jeu 21 Mai - 8:21

Très bon post ermac, et très bon topic keufran !!

Concernant le gate, une petite précision qui me semble utile..

On règle bien sur le treshold : le seuil en dessous duquel la porte se ferme (en dB)..

Mais aussi l'attaque, le hold et le decay, ce qui laisse pas mal de libertés pour bien utiliser son gate !! Sur un boucle de rythmique ou sur un kick c'est terrible comme effet par exemple !

_________________
http://www.myspace.com/stonewillishouse

"Si tu veux rentrer dans le moule, va falloir que tu montres la tienne" . Laurent Schark. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/stonewillishouse
stonewillis
MODO
MODO


Masculin Number of posts : 1190
Age : 39
Localisation : Annecy France
Mon Style musical : House
Loisirs : Music & cars
Registration date : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Jeu 21 Mai - 8:34

Le point 20 est très très intéressant et va dépanner pas mal de monde je crois Smile

_________________
http://www.myspace.com/stonewillishouse

"Si tu veux rentrer dans le moule, va falloir que tu montres la tienne" . Laurent Schark. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/stonewillishouse
Ermac
Rakoon Techniquement Vivant
Rakoon Techniquement Vivant


Masculin Number of posts : 98
Age : 34
Localisation : Nancy, France
Mon Style musical : Electro-house, Progressive-house, N'importequoi-house...
Loisirs : création musicale
Registration date : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Jeu 21 Mai - 8:55

Ouai, c'est une grosse galère l'expansion stéréo, en effet. Il existe plein de petites feintes pour éviter de foutre le bordel dans son mix tout en gagnant de la largeur stéréo, je vais éviter de donner toutes mes astuces quand même lol, mais je vais faire un condensé :

1/ l'effet haas (décalage de quelques millisecondes entre le canal gauche et droit) peut provoquer des catastrophes sur la compatibilité mono, sauf si vous scindez votre son en deux et que vous n'appliquez l'effet que sur les plus hautes fréquences. Vous obtiendrez une bonne largeur en ne posant aucun problème à la phase. (ben oui, sur les fréquences hautes, donc rapides, beaucoup moins de chances de se bouffer des oppositions de phase, c'est mathématique, simple question de probabilité)

2/ l'effet je sais pas quoi, qui consiste à pitcher différemment le canal gauche du canal droit (de l'ordre de +0.15 demi-tons, jamais plus) avec derrière très léger décalage entre les canaux. On gagne une grosse largeur tout en ne sabordant pas ses chances d'avoir une phase cohérente, surtout sur les voix ça rend génial si on l'utilise au moment des refrains. Écoutez par exemple "NTM - Pose Ton Gun", excellent exemple, la voix s'élargit seulement pendant le refrain.

3/ les EQ différentiels selon les canaux, qui fonctionnent pas mal sur les percus ou les pads. Il suffit de faire une EQ pas tout à fait pareille des deux côtés, en complétant de façon astucieuse les EQ, on gagne en largeur, et pas le moindre problème de phase évidemment si on a bien tenu compte des compensations.

4/ les plugs qui permettent de modifier séparément le MID et le SIDE : si on n'en abuse pas, ils peuvent donner d'excellents résultats pour un minimum de dégats sur la phase.

Il reste encore deux ou trois bidouillages que j'utilise parfois, notamment une utilisation abusive de l'Artificial Double Tracking (ADT), mais ça donne des résultats moins spectaculaires. Sur mon remix d'Evelyn Thomas j'ai utilisé ce procédé sur la voix d'ailleurs, quasi inaudible à priori mais qui donne un petit corps stéréo en bonus. Petit exemple rapide d'une façon de donner de la largeur stéréo à un mix : essayez par exemple pour votre synthé lead de mettre une réverb à 50% à gauche et un delay à 50% à droite, vous verrez vous gagnez en ampleur sans rien avoir à faire d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/djermac
spaneo
MODO
MODO


Masculin Number of posts : 2208
Age : 30
Localisation : P.A.R.I.S
Mon Style musical : House Techno Bootlegs ...
Loisirs : Sport (et musique bien sur ...)
Registration date : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Ven 22 Mai - 0:51

il est fort ce Ermac, il est fort moi je vous dis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spaneo.net
Laurent Schark
BOSS
BOSS


Masculin Number of posts : 5632
Age : 37
Localisation : London
Mon Style musical : House / Funky House / Electro
Loisirs : Travelling, Cooking, Sports
Registration date : 01/05/2006

MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Ven 22 Mai - 5:20

Tres bon topic en effet !!!

Je me retrouve parfois dans tes conversation msn que j'ai eu avec certains ici lol

Pour ce qui m'ont posé la question d'ailleurs :

- La Repisse : il s'agit du son du casque que l'on entend pendant les prises de voix. Dans de mauvaise prises accappella, on entend l'instru souvent entre 2 phrases. Il s'agit de la Repisse.

- Je rajouterai un 5BIS : de meme qu'il ne faut pas abuser de compression/ limitation pendant la prise, il est egalement judicieux de ne pas utiliser d'EQ egalement. Vous vous rendrez esclave d'une piste coloré par un EQ. mieux vaut bosser l'EQ d'un voix, dans le travail de mix.

- le point 20. rejoint un topic que j'ai redigé (un des premiers d'ailleurs) concernant le traitement du hors phase.
Les pertes dont Paul parle, correspondent justement au son hors page (sortant de la plage stereo) due au croisement aleatoire des canaux, mauvaise ressonnance naturelle, ou piste deja "mouillée" c'est a dire avec un fx deja employé avant l'import dans un projet (ce qui arrive souvent dans les banques de sample libre de droit, pour "gonfler" le son).

_________________
Laurent Schark
MY WEBSITE | MY LABEL | MY FAN PAGE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laurentschark.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Utiliser les effets dans le mix   Aujourd'hui à 9:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Utiliser les effets dans le mix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insertion d'effets (pédales)
» Behringer
» effets sur les retours
» [Astuce] Le Rewire entre Cubase et Reason
» Satie - Gymnopédie 1 (blind test)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Laurent Schark :: THE STUDIO :: Procédés, Techniques-
Sauter vers: